Musée virtuel des pays de Savoie
Visiter le musée virtuel<< AccueilConseil général de la Savoie Region Rhone Alpes
. Les pratiques agropastorales
. Les modes d'habitat

Afin de palier à l'insuffisance des pâtures en fond de vallée, les troupeaux sont déplacés le long des pentes en fonction du réveil progressif de la végétation. Les alpages, qui représentent 20 % de la surface des départements de Savoie et Haute-Savoie présentent une grande diversité quant à leurs modes d'exploitation. Découvrez notamment la différence entre les « Petites Montagnes »et les « Grandes Montagnes ». Quelques données chiffrées vous permettront d'appréhender l'importance économique des alpages exploités par de nombreux éleveurs, travaillés par des bergers et où paissent des bovins, des caprins et des ovins parfois issus de la grande transhumance.

Elevage et produits laitiers
L'élevage et les productions qui en découlent participent à l'identité savoyarde. Des auteurs aussi différents que Pline le Jeune ou Jean-Jacques Rousseau les ont célébrés. Des pages abondamment illustrées permettent de comprendre l'importance de l'élevage bovin sans oublier les ovins et les caprins. Les races locales ( vaches tarines et abondances, chèvres alpines ou chamoisées et chèvres de Savoie, moutons Thônes et Marthod) sont présentées. Autant d'éléments pour comprendre la diversité des productions laitières qui offre en pays de Savoie une trentaine de fromages différents, répartis en quatre grandes familles (les pâtes persillées, les pâtes cuites, les pâtes crues et les fromages de petit lait). Au sein de la production nationale, appréhendez le poids que représentent les productions labellisées : Appellations d'Origine Contrôlée (A.O.C.) Reblochon, Beaufort, Abondance, Tome des Bauges et Chevrotin et les Indications Géographiques Protégées (I.G.P) Tomme de Savoie et Emmental de Savoie. Enfin, les produits laitiers savoyards ce sont aussi des fromages plus confidentiels tels que le Bleu de Termignon, les Persillés des Aravis ou de Tignes, le Sérac, le Gruyère des Albiez, le Grataron d'Arêches...

Vignes et vergers
Autrefois répandues dans la plupart des vallées, les vignes se concentrent aujourd'hui dans les piedmonts et les basses vallées les plus ensoleillés. Pour les 2/3 en Appellation d'Origine Contrôlée (A.O.C.) le vignoble savoyard produit de nombreux vins originaux issus de cépages parfois locaux comme la mondeuse, le gringet, la jacquère, l'altessse, ou la malvoisie. Si la majorité des races de pommes et de poires locales comme la croison de Boussy sont aujourd'hui préservées dans des vergers conservatoires, les régions arboricoles continuent de produire des espèces traditionnelles telles que la poire passe-crassane ou la pomme reinette blanche du Canada au côté de races plus communes (idared, melrose, golden...). L'Indication Géographique Protégée (I.G.P.) « Pommes et poires de Savoie » ainsi que l'Appellation d'Origine Contrôlée (A.O.C.) « Noix de Grenoble » qui s'étend sur quelques communes limitrophes de l'Isère, donnent une reconnaissance aux productions arboricoles des Pays de Savoie. Des productions plus localisées comme les framboises de Machilly complètent la diversité des productions végétales en Pays de Savoie ; productions qui participent à la typicité du miel de Savoie.